Le Wing Chun est un style de kung fu du sud de la Chine. L'origine de ce style remonte à près de 400 ans. 
Il aurait été créé par une nonne, Ng Mui, qui avait déjà un niveau avancé dans d'autres styles de Kung fu. Celle-ci avait compris que la force brute n'est pas toujours une solution idéale face à des opposants plus puissants. C'est donc à partir de ce constat que le Wing Chun Kung Fu est né. Mélange de deux grands styles, la grue et le serpent, le Wing Chun Kung Fu est adapté à la mécanique humaine. Pragmatique et sans fioriture il est parfaitement adapté au combat rapproché.

Le cursus d'étude du Wing Chun comprend l'étude de taos ( formes codifiées que l'on pratique seul) au nombre de trois :
- Siu Nim tao ( la petite idée)
- Chum Kiu ( chercher le pont)
- Piu Jee ( les doigts qui percent)

A ces trois taos à mains nues s'ajoutent :
- Mook yang jong : la forme au mannequin de bois ( celle de notre école est très longue : 194 mouvements contre 108 à 116 dans d'autres lignées)

- Luk dim pun kwan : la forme de la perche ( bâton long)

- Bat cham dao : la forme des doubles couteaux

Le travail à deux se fait sous forme d'applications et de mises en situations. Ce travail est complété par un conditionnement des réflexes et par le travail des mains collantes ( chi sao). Ce n'est qu'au bout de quelques années que les étudiants sont autorisés à pratiquer le combat libre ( avec protections) au sein de l'école.